Article du Midi Libre

Dans le Midi Libre, un dossier à lire sur les librairies indépendantes sétoises.
Copies d’écran (pour les non abonnés) de l’article présentant L’An Demain et son libraire, votre serviteur.
Merci à Isabelle Jupin.

Vous pouvez également télécharger l’article en PDF ici

Une riche moisson de Mai….

La presse écoljournaux01ogiste alternative indépendante nous offre en ce début mai une moisson formidable qui permet de respirer et espérer en cette période parfois décourageante.

Nous avons reçu à la librairie ces derniers jours Les Z’Indignés, l’Age de Faire, Silence et Fakir (liste non limitative) que vous pouvez consulter sur place.
Indépendants, sans publicité, libres, ces journaux font un travail formidable tous azimuts, d’une grande profondeur, bien que hélas souvent avec peu de moyens et beaucoup d ‘engagement et de bénévolat.

Les soutenir en les achetant, en les faisant connaitre, en les diffusant lors de foires et manifestations, est un « petit » acte militant de grande ampleur.
Sur le Web, Reporterre ou Basta (entre autres) et de nombreux blogs diffusent infos et dossiers.
Mais la presse imprimée joue un rôle fondamental et irremplaçable..
La télévision et la presse quotidienne ne sont plus ni libres ni indépendantes depuis bien longtemps. Aidons a conserver cet espace précieux….

Bonnes lectures…..

indignessilence

agedefairefakir

www.les-indignes-revue.fr

  http://www.revuesilence.net/

http://www.lagedefaire-lejournal.fr/

http://www.fakirpresse.info/

Les z’indignés numéro 20

indignes20Le journal « Les z’indignés » apporte tous les mois une bouffée d’air frais et des éléments fondamentaux de réflexion. L’aventure éditoriale, militante et sans publicité, se poursuit depuis deux ans dans un contexte difficile pour la presse.
S’abonner pour un an, offrir un abonnement pour les fêtes, c’est un beau geste pour permettre à l’histoire de continuer.

http://www.les-indignes-revue.fr/

Le sommaire du numéro 20 :

Le maldéveloppement guyannais
Propos recueillis par Paul Ariès Les Zindigné(e)s poursuivent leur enquête sur le maldéveloppement planétaire. Les pays du Sud sont dans ce domaine un miroir grossissant de ce qui ne va pas à l’échelle mondiale. Entretien avec Yves Gerry à l’occasion de la publication du livre « Les abandonnés de la République » écrit en collaboration avec Christopher Gruner et Alexandra Mathieu (éd. Albin Michel).

Relocalisation fédéraliste et sociale contre mondialisation néolibérale
Thierry Brugvin, sociologue Actuellement, contre la mondialisation néolibérale, plusieurs courants largement antagonistes font la promotion de la relocalisation. Cette dernière préoccupe autant l’écologie sociale, que les partisans de l’autonomie économique de gauche (la démondialisation de Montebourg), que d’extrême droite. Or, si l’autonomie locale est un fondement des politiques économiques libertaires ou décroissantes, certains secteurs ne peuvent néanmoins pas être complètement délégués au niveau local.
abandonnes
Pour une écologie chrétienne de gauche
Théologien et pasteur protestant à la Maison Verte (18e arrondissement de Paris) Stéphane Lavignotte est bien connu des milieux écologistes pour ses prises de position et ses engagements. C’est à la Maison Verte, qu’en 1972, se sont rencontrés Michel Foucault et Jean Paul Sartre pour dénoncer un crime raciste à la Goutte d’Or : l’assassinat de Ben Ali Djellali, un adolescent de quinze ans et demi d’origine algérienne, tué d’une balle dans la nuque par le concierge de son immeuble après une altercation. Depuis, les luttes contre le racisme, pour les droits des travailleurs immigrés, les sans papiers ont ponctué la vie de la Maison verte. « C’est dans cette histoire que je mets mes pas, commente Stéphane Lavignotte. C’est à la fois une responsabilité et une liberté. » La parution de son dernier ouvrage « Les religions sont- elles réactionnaires ? » (Textuel) est une belle occasion de nourrir le dialogue pour construire avec les croyants une Objection de croissance amoureuse du bien vivre

Nucléaire civil et nucléaire militaire : un danger pour l’humanité ?
Quels sont les liens entre nucléaire civil et nucléaire militaire ? Nombreux, répondront certains mais d’autres répliqueront que cela ne remet pas en cause nos choix pour construire la société mondiale de demain. Une erreur. Les liens historiques, technologiques, industriels, sociétaux et politiques façonnent nos rapports humains. Le nucléaire civilo-militaire est un danger pour l’humanité.

Les « défricheurs » ont un bel avenir
Eric Dupin, journaliste Face aux adeptes des pas de côté (petits ou grands), Pierre Zarka expliquait dans les Zindigné(e)s qu’on ne fait pas la révolution sans le savoir. Nous avons eu envie de demander au journaliste Eric Dupin de nous parler des « défricheurs » et de leurs rapports au politique
Construire une contre-hégémonie
Entretien avec André Tosel Les gauches comme les milieux de l’objection de croissance ont perdu la bataille des mots. La contre-révolution conservatrice mondiale est ressortie vainqueure du 20e siècle. Comment se construit l’hégémonie ? Qu’est-ce que l’imaginaire néolibéral ? Comment nous y opposer ? Les Zindigné(e)s ont voulu en savoir davantage lors d’un entretien avec André Tosel, philosophe, à l’occasion de la parution de son livre Essai « Pour une culture du futur » (Editions du Croquant).
indignes20_ter
Politiques de l’extrême : que sont la gauche et la droite devenues ?
Il faut être aveugle et sourd aux réalités politiques actuelles et aux revendications populaires pour s’interdire de prononcer la banqueroute de la gauche. Partout la droite progresse et, si elle ne gouverne pas, d’autres se chargent pour elle d’appliquer sa politique résolument néolibérale. Cette faillite est totale : idéologique, morale et politique. La banqueroute de la gauche.

La concurrence liberticide et biaisée dans l’Éducation Nationale
L’idéologie néolibérale présente la concurrence libre et non faussée comme une théorie économique. Si on la prend pour ce qu’elle prétend être, on ne peut être que confondu par le simplisme et la naïveté de cette « théorie ». Au contraire, si on l’envisage comme une technique managériale, alors on comprend quels intérêts elle sert et quels sont ses objectifs réels.

Faut-il un dépistage systématique du cancer de la prostate ?
Nicole Delépine, Pédiatre, Oncologue Les Zindigné(e)s militent pour une autre conception et pratique de la médecine. Nous sommes donc aux côtés des lanceurs d’alerte comme le docteur Nicole Delepine. Ce spécialiste des cancers nous précise ici que le dépistage des cancers de la prostate par le dosage des PSA 1 est inutile et dangereux pour les hommes qui le pratiquent. Elle ajoute : « Cette donnée acquise de la science ne mériterait pas qu’on la rappelle si je n’avais été stupéfiée d’être sollicitée, il y a quelques jours, par une pétition en sa faveur lancée par on ne sait quel groupe d’intérêt ».

Indifférences
Yann Fievet, socio-économiste Que vaut, en démocratie proclamée, la vie d’un jeune homme en pleine santé morale, attentif au monde qui l’entoure, révolté de voir ce dernier sombrer lentement sous les coups redoublés d’une économie dévoreuse de tout ce qui justement fait la vie ? Peu de choses, probablement.

 

 

L’emprise numérique

1er avril 2013
9782915830675

Parler sur un blog d’un livre passionnant qui nous met en garde contre la colonisation de nos esprits engendrée par  internet et les nouvelles technologies est certes un peu (beaucoup?) ironique…

Et comme il s’agit d’un vrai livre en papier, publié par une maison d’édition indépendante et autogérée, le conseil est d’abord : achetez le (de préférence chez votre libraire indépendant de quartier, sur notre site de vente en ligne ou le site d’une librairie indépendante ou militante si vous n’avez plus de libraire près de chez vous , mais surtout pas sur Amazon! Quant à le télécharger en e-book sur vore e-reader, il n’y a pas de risque, ce livre ne sera jamais une chimère numérique!), lisez le, partagez le !!

Car si la dénonciation d’Amazon, de Google, de Apple et des autres maitres de la numérisation de nos vies par des multinationales cherchant le profit dans la manipulation des esprits et l’injonction technologique est une part importante et très convaincante de ce livre,  son ambition est plus large encore, et ce sera l’occasion partout en France de débats utiles et formidable dans des librairies associatives, des associations et chez les militants d’un autre monde.

Ne ne devons pas nous croiser les bras, dénoncer tout en étant trop souvent complices ou passifs.
Le pire est en train d’arriver.

L’invention de l’imprimerie, les philosophes des Lumières (en Europe), l’école laïque pour tous, les progrès de l’alphabétisation dans le monde ont créé les conditions de la libération des humains, des révolutions, des décolonisations (et des guerres aussi), et tout ces développements de la conscience humaine sont mis en cause en quelques décennies par l’accaparation de technologies numériques en vue de l’aliénation, de la domination, du contrôle social et du profit.

Et peu résistent : Cedric Biagini dans son livre montre de manière claire et effrayante comment la technoscience et les multinationales du numérique utilisent les victimes de leur emprise comme les meilleurs propagateurs et défenseurs de leur entreprise.

La librairie organisera bientôt une soirée débat sur ce sujet, petite pierre apportée une résistance qui s’organise.

L’emprise numérique. Comment internet et internet ont colonisé nos vies
Auteur : Cedric Biagini
Editions l’échappée

http://www.landemain.com/internetettehnol/page1.html