Découvrir Sète depuis le mont Saint Clair

Le mont Saint-Clair : la montagne de Sète
De tous temps, le mont Saint-Clair fut un repère pour les navigateurs et un repaire pour les pirates. C’est une montagne calcaire culminant à 175 mètres. Couverte d’une riche végétation, elle fut complètement rasée en 1622 sur ordre du gouverneur du Languedoc. Par la suite, elle fut cultivée en vignes et vergers, et utilisée comme pâturage à moutons. Domaine de baraquettes populaires au XIXe siècle, elle est devenue de nos jours l’écrin de riches villas.
Le panorama dont on bénéficie sur le promontoire est à couper le souffle. Outre l’émotion qui s’en dégage, c’est aussi un moyen d’appréhender l’histoire de la ville de Sète et de ses relations avec les autres villes du bassin de Thau.

La carrière du livre « Découvrir Sète » que j’ai publié au printemps va reprendre, après deux mois d’arrêt-confinement….
Patiemment, il faut relancer la communication, refaire la tournée des points de vente, expliquer et convaincre.

Pour aider à remettre en piste le livre, j’ai ouvert un compte Instagram à son nom, et ai ainsi découvert un nouveau réseau social.
Instagram fait, parait-il, fureur parmi les jeunes… je dois être vraiment vieux, car je n’en n’ai pas encore saisi toutes les règles ni compris tous les codes… mais ça marche !
Allez y jeter un oeil, jeunes et moins jeunes lecteurs de mon blog, et donnez-moi votre avis…..
de vive voix, sur Facebook ou par mail !!! ou même sur Instagram….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :