L’An Demain, le retour…

Après huit semaines de fermeture totale, les librairies ouvrent à nouveau, dans un climat très particulier. Je partage avec vous deux questions, parmi les innombrables qui nous ont hantées ces dernières semaines.

1- Comme pour tant d’autres activités productives, commerciales ou culturelles, on a vu dans le domaine du livre une nouvelle attaque des « gros » contre les « petits », lesquels gros ont profité de la situation pour avancer leurs pions, parfois avec l’aide des gouvernements. La commercialisation des livres a cessé dans les librairies, mais a continué dans les hypermarchés et chez Amazon and Co (en partie). Et les principaux diffuseurs ont continué d’approvisionner les « gros » tout en cessant leur service aux « petits ».  Cela laissera des traces …

2- la question du « monde d’après » a fait l’objet de multiples débats et a suscité des contributions nombreuses, originales parfois, convergentes mais pas toujours. La simple liste (non exhaustive) de documents, publiés ces derniers jours ou à venir, que vous trouverez plus bas, devrait conduire à l’optimisme. Mais les forces qui tirent pour un retour à la situation d’un avant  qui nous a conduit dans le mur sont puissantes. Elles tenteront d’imposer le retour des avions dans le ciel, des automobiles dans nos rues, des pesticides et engrais chimiques dans nos champs, des plastiques pour emballer nos aliments industriels, des publicités pour nous convaincre d’acheter toujours plus de biens inutiles, énergivores, à l’obsolescence programmée… et bien plus encore.

J’ai choisi L’AN DEMAIN comme nom pour ma librairie.  Je l’ai pensée et réalisée pour aider à comprendre, fournir les outils pour lutter contre les périls écologiques et offrir les réflexions théoriques et les guides pratiques pour un monde nouveau, celui qu’on aurait pu/dû choisir à temps, et que nous devrons peut-être installer post-effondrement.
Tout à coup, L’An Demain c’est pour maintenant. Ne laissons pas passer l’occasion par paresse ou découragement : il n’y en aura peut être plus d’autres…


Des initiatives citoyennes et associatives pour le monde d’après
(liste non exhaustive, et qui ne vaut pas approbation personnelle)


– Le numéro spécial de la revue Socialter  « pour un tournant radical » 

– Et si?… le monde d’après ne ressemblait pas au monde d’avant , avec Alternatiba, 60 personnalités dessinent le monde d’après
 

Le temps est venu    100 principes à partager, par la Fondation Nicolas Hulot

– La contribution de la convention citoyenne pour le climat à la sortie de crise

– Plus jamais ça, construisons le monde s’après, appel de 18 organisations

– Greenpeace : Coronavirus et environnement, quelle sortie de crise ?

– Appel commun à la reconstruction  de 60 associations

– Construire le monde d’après, consultation citoyenne du WWF

– L’après  livre de François Ruffin co-écrit avec des personnalités et des internautes-auditeurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :