regards

« Les oiseaux disparaissent des campagnes françaises à une  vitesse vertigineuse »
titre Le Monde en Mars 2018 (article ici)

« Disparition des oiseaux : vers des printemps de plus en plus silencieux »
titre d’une émission de France Culture en Mars 2018 (ré-écouter ici)

En cause : les pesticides, les pratiques industrielles de l’agriculture, la destruction des écosystèmes…

Pendant des dizaines de milliers d’année, Homo sapiens a su qu’il faisait partie d’un tout vivant, qu’il n’existait que par et avec la nature qui l’entoure, qu’il n’était qu’une infime partie d’un ensemble.
De cette nature, l’homme a cru pouvoir s’ affranchir, faisant semblant de se croire supérieur. Chacun sait dorénavant qu’il n’en était rien et l’illusion s’est dissipée.
Mais en tirons nous les conséquences ?
Individuellement ?
Collectivement ?

La librairie L’An Demain existe depuis plus de six ans pour rassembler en un lieu les livres, anciens et récents, qui  posent les questions ou qui cherchent des réponses, pour proposer des rencontres et des débats sur les enjeux écologiques.

Dans la nouvelle configuration, l’An Demain accueille des artistes qui louent les murs d’exposition de la regrettée Galerie AMJ: la première exposition de cette nouvelle aventure, des photographies d’Olivier Moreno, propose un regard différent sur la nature, les oiseaux, les plantes…
un autre regard pour écouter le silence qui nous menace…
Le vernissage aura lieu mercredi 30 janvier à partir de 18h30.

« Partager du bien-être, celui des contacts avec les animaux dans la nature, celui de l’observation, celui d’être regardé tout comme celui de découvrir.
Etre regardé par des animaux sauvages, libres, sans être perçu comme une menace; découvrir des comportements, des parades; ressentir et partager des paysages, des univers au coeur des plantes, respirer en quelque sorte.
Ce sont des instants d’évasion que la région permet avec une nature très proche et encore assez préservée. »

Olivier Moreno, après une carrière dans l’informatique en France et à l’étranger, a décidé de changer de vie après un grave accident de santé. Sensible depuis toujours à la Nature, marqué par un séjour photographique aux Galapagos avec des contacts et des échanges avec les animaux (oiseaux, iguanes, phoques et requins…) exceptionnels, il a le désir de partager ces émotions qui nourrissent son quotidien et ce changement de vie au contact de la vie naturelle. Nomade, il pose ses équipements pour aspirer le vol des ibis comme les grains de pollen de fleurs sauvages.

L’exposition restitue la perception lors d’instantanés saisis sur le vif ou construite lors de captures lentes de dizaines de seconde. Et l’on découvre l’élégance des bergeronnettes, les Lavandières de Buffon.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s