Ecologie et cultures populaires, le dernier livre de Paul Ariès

Parmi les très nombreux livres importants sortis ces derniers mois, je choisis ce jour de mettre l’accent sur le denier livre de Paul Ariès qui parle d’un avenir possible, d’une refondation de nos sociétés, non pas à partir des délires technophiles des tenants du capitalisme vert et du  développement durable, mais à partir des pépites d’humanité résistantes qu’il analyse et décrit dans les classes populaires, sans angélisme mais avec pudeur et respect..
Hervé Kempf a montré dans son livre « Comment les riches détruisent la planète » la responsabilité écrasante des dominants et privilégiés dans la crise écologique. Paul Ariès précise le constat, le remet en bon ordre philosophiquement parlant et propose des chemins d’espoirs.

Un livre à lire et à partager sans limites…

Paul Ariès  Ecologie et cultures populaires, Les modes de vie populaires au secours de la planèt
Paru aux éditions Utopia
230 pages  10 euros

aries_couv_pour_mel.indd

Quatrième de couverture
Ce livre est d’abord un coup de gueule contre l’idée selon laquelle il n’y aurait rien de bon à attendre des milieux populaires au regard de la situation écologique. Les élites auraient donc raison :  » salauds de pauvres qui consommez si mal ! « . Ce discours discriminant est susceptible de contaminer ceux qui à gauche se disent les plus conscients des enjeux planétaires et sociaux. Pourtant tous les indicateurs prouvent que les milieux populaires ont un meilleur bilan carbone, une meilleure empreinte écologique que les milieux aisés, y compris quand ces derniers ont des pratiques  » écolos « . Iconoclaste, Paul Ariès invite à relativiser les thèses de Veblen et de Bourdieu sur l’imitation par les milieux populaires des modes de vie des riches. Certes,  » les riches détruisent la planète « , mais l’auteur démontre que les gens ordinaires, les  » gens du commun « , ne sont pas des riches auxquels il ne manquerait que du capital économique, social, culturel et symbolique. Sans succomber à un nouvel angélisme au regard des consommateurs populaires, car il reste encore beaucoup à faire, l’auteur invite à renouer avec toute une tradition historiographique, littéraire, cinématographique qui autrefois valorisait bien davantage le peuple. Ce livre est également un cri d’espoir, car en entretenant d’autres rapports à la vie, au travail, à la consommation, à la propriété lucrative, au temps… les gens du commun, non pas ceux d’ailleurs ou d’autrefois, ne pourraient-ils pas être les principaux acteurs de la transition écologique, et par là même contribuer à « sauver la planète » ?

Biographie de l’auteur
Paul Ariès, politologue, rédacteur en chef du mensuel les Zindigné(e)s, est aussi délégué général de l’Observatoire international de la gratuité et co-organisateur de nombreux forums nationaux ou internationaux avec des villes ou des associations comme Emmaüs, ATTAC, CADTM, etc. Il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages.
Publicités

16-17 Juin : le tour Alternatiba, 5000km pour le climat, est à Narbonne

letour_carre

Le Tour Alternatiba ! La grande mobilisation populaire pour relever le défi du changement climatique aux travers des alternatives !
Du 5 juin au 26 septembre, un vélo 4 places va parcourir 5 000 kilomètres, de ville en village, pour montrer que les alternatives existent, qu’elles sont simples, concrètes, efficaces, et qu’en plus elles contribuent à construire un monde meilleur !
Tout au long des 186 territoires-étapes, le Tour Alternatiba sera l’outil de diffusion massif et de popularisation des alternatives, car le changement climatique est l’affaire de tous, et que l’avenir de nos enfants en dépend !

affiche_narbonne_web

Le tour Alternatiba arrive à Narbonne le Mardi 16 juin au soir, et il sera accueilli par les cyclistes narbonnais pour effectuer une vélorution en ville (RV à l’Espace Liberté 18h).
A 19h, arrivée sur le parvis des halles pour un grand rassemblement festif et un repas en commun.

Le Mercredi 17 juin, un village des alternatives est organisé sur le parvis des Halles et la rue Emile Zola.
Il rassemblera une vingtaine d’associations  et groupes locaux qui démontreront l’implication citoyenne dans les alternatives au modèle destructeur du climat.
La librairie L’AN DEMAIN sera présente à ce rassemblement.
Nous présenterons de livres sur la crise climatique et sur les alternatives.

Nous organiserons et participerons à des débats qui auront lieu toute la journée.

Plus d’informations sur la page facebook d’Alternatiba Narbonne :   www.facebook.com/alternatibanarbonne